Accueil Events - Syndicat national des travailleurs de la recherche scientifique HALTE AUX MASSACRES A GAZA ET EN CISJORDANIE ! CESSEZ-LE-FEU TOTAL ET PERMANENT, PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN !

HALTE AUX MASSACRES A GAZA ET EN CISJORDANIE ! CESSEZ-LE-FEU TOTAL ET PERMANENT, PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN !

HALTE AUX MASSACRES A GAZA ET EN CISJORDANIE !
CESSEZ-LE-FEU TOTAL ET PERMANENT, PROTECTION DU PEUPLE
PALESTINIEN !

Nous appelons à manifester, se rassembler partout en France sur les bases de cet appel.

À TOULOUSE, nous appelons à une manifestation

Samedi 16 Décembre à 10H30, métro Jean Jaurès

 

Ce qu’il est en train de se passer à Gaza est un crime contre toute l’Humanité.
L’UD en appelle à la plus grande mobilisation des organisations ainsi que toutes les force militantes CGT.

Fidèle à nos valeurs, nous ne pouvons pas rester  spectateurs !

Après quelques jours de trêve, les bombardements, attaques militaires par voies terrestres,
aériennes et maritimes ont immédiatement repris avec plus d’intensité qu’avant la trêve.

 

L’armée israélienne vise maintenant le Sud, là où des centaines de milliers de personnes ont été obligées de se réfugier.

En tout, 1,9 million de personnes ont été déplacées.

C’est une guerre atroce et criminelle entreprise par l’Etat d’Israël contre la population
palestinienne de Gaza. Les 18.000 morts, dont plus de 70% de femmes et d’enfants, les 49.000
blessés, les milliers de disparus, les familles anéanties, les 75 journalistes tués sont autant de
vies, de personnalités, de visages dont il faut rappeler le souvenir. Nous condamnons les
arrestations massives indiscriminées dans la population de Gaza, elles sont menées dans
conditions inhumaines et dégradantes.

C’est une guerre qui vise à vider Gaza de sa population par n’importe quel moyen. Les crimes
commis le 7 octobre ne peuvent justifier une telle attaque contre toute une population et ses
infrastructures vitales.

Des rapporteurs de l’ONU évoquent « un risque de génocide ».

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres, a activé l’article 99 pour alerter d’une
catastrophe humanitaire « aux conséquences irréversibles pour les Palestiniens dans leur
ensemble et pour la paix et la sécurité dans la région ». Nous dénonçons le veto des Etats-Unis
au Conseil de sécurité du 8 décembre qui a mis en échec la résolution exigeant un cessez- le- feu.

Ce veto est un permis de massacrer délivré à Netanyahou

En Cisjordanie, sous état de siège, la population palestinienne subit les attaques conjuguées de
l’armée et des colons, qui ont fait plus de 260 morts depuis le 7 octobre. Plusieurs communautés
ont été chassées de leurs terres, les cultures palestiniennes sont prises pour cible. Nous
dénonçons ce processus de nettoyage ethnique. Les arrestations de masse, extrêmement
violentes, touchent toute la population, hommes, femmes et enfants.

Nous exigeons un cessez-le-feu total et permanent pour la Bande de Gaza, l’arrêt définitif des
bombardements, des offensives terrestres et des déplacements forcés de populations.
Nous exigeons l’entrée immédiate et sans restriction de l’aide humanitaire d’urgence et la levée
durable du blocus de la bande de Gaza.

 

Nous exigeons la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens détenus dans les
prisons israéliennes dans des conditions inhumaines. 150 prisonniers ont été libérés pendant
la trêve. Mais depuis le 7 octobre, l’armée israélienne a procédé à plus de 3 000 arrestations en
Cisjordanie occupée y compris à Jérusalem-Est.
Nous demandons la libération des otages civils israéliens.
Nous demandons la protection de la population palestinienne de Cisjordanie y compris à
Jérusalem-Est

Nous exigeons que la France et l’Union européenne s’engagent activement et sans ambiguïté
pour le cessez-le-feu, y compris par des sanctions contre l’État d’Israël et en arrêtant
immédiatement toute coopération militaire et sécuritaire.

Une paix juste et durable ne sera possible que dans le cadre de la reconnaissance des droits du
peuple palestinien, et notamment de son droit à l’autodétermination. Elle implique l’arrêt de la
colonisation et la fin de l’occupation israélienne, ainsi que le respect de l’ensemble des
résolutions de l’ONU, y compris la résolution 194 qui prévoit le droit au retour des réfugiés.
Cessez-le feu total, immédiat et permanent !

Arrêt définitif des bombardements et des déplacements forcés de la population !
Levée immédiate, complète et durable du blocus de Gaza !
Protection du peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie !

Membres du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens
signataires de l’appel
Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – AFD International – AILES Femmes du Maroc –
Américains contre la guerre (AAW) – Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) –
Association des Tunisiens en France (ATF) – Association France Palestine Solidarité (AFPS) –
Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) –
Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises
(AJPF) – Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine
(AURDIP) – Cedetim / IPAM – Collectif des Musulmans de France (CMF) – Collectif Faty Koumba :
Association des Libertés, Droits de l’Homme et non-violence – Collectif Judéo-Arabe et Citoyen
pour la Palestine (CJACP) – Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigilance
pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au
Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Confédération générale du Travail (CGT) – Droit-Solidarité –
Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire – Europe Ecologie
les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) –
Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – Forum Palestine Citoyenneté – La Confédération paysanne
– La Courneuve-Palestine – La France Insoumise (LFI) – le Mouvement de la Paix – les Femmes en
noir (FEN) – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la
Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) – Nouveau Parti
Anticapitaliste (NPA) – Organisation de Femmes Egalité – Parti Communiste des Ouvriers de
France (PCOF) – Parti de Gauche (PG) – Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) –Sortir du
colonialisme – Syndicat National des Enseignements de Second degré (SNES/FSU) – Union des
communistes libertaires (UCL) – Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Juive
Française pour la Paix (UJFP) -Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) – Union Syndicale
Lycéenne (USL) – Union syndicale Solidaires
Avec le soutien de
APPEL-ÉGALITE – Dernière rénovation – Fédération des Associations de Solidarité avec Tou·te·s
les Immigré·e·s (FASTI) – Gauche Démocratique et Sociale – Gauche éco-socialiste – Le Mouvement
des mères isolées – Le mouvement National lycéen – Pour une écologie populaire et sociale (PEPS)
– Révolution écologique pour le vivant